Windigo contrary 2018

Windigo contrary, l'esprit qui fait les choses autrement, qui n’obéit à rien d’autre que sa propre nature. Une façon d'être au monde toujours controversée et qui ne s'inscrit dans aucun moule.

Manon Lacelle porte en elle l'amour des amérindiens, de leur sagesse et leurs traditions orales. (la tradition orale des Mi’kmaq d’Elsipogtog.)

Au rythme de son tambour, elle nous rapproche de l'âme amérindienne et des Premières Nations.

C'est sur les îles-de-la-Madeleine (archipel du golfe St Laurent au Québec) que Catherine Gaillard et Myriam Pellicane rencontrent Manon Lacelle à l'occasion du Festival « contes en îles ».

Intensité des paysages, puissance organique de la nature, ces trois femmes de parole vivent des instants mémorables, mystérieux, qui les frappent au cœur de leur pratique de conteuse.

Toutes les trois célèbrent une humanité enfouie sous les cendres de l'Histoire, celle qui conte pour se souvenir et souffle sur ses vieux savoirs comme sur des braises.


Ce spectacle a été crée en mai 2018 pour le Festival la Cour des Contes à Plan les Ouates en Suisse et pour le Festival des Arts du Récit en Isère.

La direction artistique est assurée par DIDIER KOWARSKY 








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire